Evolution des composés organiques interstellaires lors d’irradiation UV

Les premiers résultats de l’expérience PICACHU sont maintenant publiés dans la revue Astrophysical Journal (Piani L., Tachibana S., Hama T., Tanaka H., Endo Y., Sugawara I., Dessimoulie L., Kimura Y., Miyake A., Matsuno J., Tsuchiyama A., Fujita K., Nakatsubo S., Fukushi H., Mori S., Chigai T., Yurimoto H. and Kouchi A., 2017. Evolution of morphological and physical properties of laboratory interstellar organic residues with ultraviolet irradiation. Astrophysical Journal, 837:35).

Dans ce papier, nous montrons que la morphologie et les propriétés viscoélastiques de composés organiques formés avec PICACHU par simulation des conditions du milieu interstellaire  évoluent de façon rapide sous irradiation de photons ultra-violets (UV). La surface des résidus organiques devient très poreuse et des grains de quelques dizaines de nanomètres apparaissent après irradiation. Ces grains pourraient correspondre à certaines nanoparticules trouvées dans les chondrites ou les grains cométaires les moins altérés. La viscoélasticité des composés organiques irradiés pourrait favoriser l’agglomération des grains lors de collisions dans le disque protoplanétaire.

apjpaper

En haut: images AFM du résidu organique avant (gauche) et après (droite) irradiation UV
En bas: images MEB et AFM des nanoparticules visibles à la surface des résidus après irradiation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s